Album du 57e cours - LÉTOURNEAU Claude

Après le Séminaire, ce fut une année à l’École Normale Jacques Cartier. L’année suivante débuta une période de deux ans comme éducateur-enseignant à l’Institut Doréa auprès des adolescents avec troubles graves de comportements.

Par la suite, jusqu’en 1977, ce fut l’enseignement à l’enfance inadaptée au niveau secondaire en Estrie.

D’octobre 1977 jusqu’en janvier 2007, le gouvernement fédéral fut mon employeur. Après avoir travaillé aux pénitenciers de Laval et de Cowansville, j’obtins une libération conditionnelle. Je fus assigné au bureau de Granby en 1984 et à celui de Sherbrooke en 1994. Mon travail consistait à produire des évaluations communautaires auprès des familles d’individus condamnés à des sentences fédérales (2 ans & plus). Également, il y avait les évaluations et recommandations vis-à-vis les diverses formes de libérations conditionnelles. La plus importante partie de la tâche était la surveillance des libérés conditionnels dans leur milieu.

Marié en juillet 1973 et encore marié, mon épouse Marjolaine donna naissance à Marie-Claude en 1975 et à Jean-François en 1977. Ella (octobre 2009), Clara (mars 2012) et Addison (mai 2012) sont nos trois petites- filles.

Après avoir habité à Sherbrooke, Laval, Cowansville, Saint-Jean-sur-Richelieu et Granby, nous sommes finalement installés à Sherbrooke depuis 1994 et avons l’intention d’y faire encore un bout de temps.

Le hockey et le golf sont mes principaux loisirs.

1987 page 57e

1961-8a06

Voir aussi L'Aiglon.