Coup de coeur de Monique Rondeau - À cause de l'anecdote...

Séminaire, automne 1960. Anecdote : j’avais joué au baseball, à La Prairie. J’avais donc un beau gant presque neuf. On m’offre une belle vraie-fausse photo en action ! La pose, la balle déjà placée dans le gant… Tout y est, quoi ! Fier de moi, j’apporte la photo à la maison. Mon père n’est pas dupe du stratagème, mais il n’en dit rien. « Belle photo, mon Gilles ! » Puis, sourire dans les yeux, il ajoute : « Dis donc, mon gars, quand tu joues au baseball, est-ce que tu gardes toujours ta montre ? » (Aïe !) Cette photo a quand même été épinglée à son petit chalet, au Mont Hemmingford, jusqu’en 1980, quand je l’ai récupérée, six mois après son décès…