Musique

50, Cinquantenaire du Séminaire de Saint-Jean, 1911-1961,
Jean-Louis Mailloux et Pierre Lamonde (réalisation), Jean-Paul Landry, Guy Duranceau et Claude Fortin (photographie), Bernard Courville (documentation), s.l., Les Éditions du Richelieu Ltée et Imprimerie Pierre Des Marais, [1961], p. 22-23.
Archives Pierre Cappiello
.

 

Basson

René Bernard (56e)
« Arts & Lettres, Quelques gagnants du festival concours »,
Le Canada Français, jeudi 6 mai 1965, p. 24.

Chorale

26 décembre 1918 — Maurice Demers (11e), chanteur.
Jacques Camerlain courriel 18 mars 2013.

Selon le journal «Le Canada français» du jeudi 26 décembre 1918, Maurice Demers (11e) a été parmi les solistes de la messe de Bottazzo, chantée au Collège à Noël 1918, sous la direction de l’abbé Eugène Gareau. «L’orgue était tenu par M. Eugène Lapierre», organiste, professeur, compositeur, musicographe, administrateur (Montréal, 8 juin 1899 - 21 octobre 1970). D.Mus. (Montréal) 1930. Il commença ses études musicales à l'église Sainte-Brigide, où il était soprano solo, avec le maître de chapelle Lucien Perreault. Il manifesta très jeune un goût prononcé pour l'orgue; il travailla avec Étienne Guillet et occupa bientôt un poste d'accompagnateur au collège de Saint-Jean. (Source: Encyclopédie de la musique canadienne).

 


50, Cinquantenaire du Séminaire de Saint-Jean, 1911-1961,
Jean-Louis Mailloux et Pierre Lamonde (réalisation), Jean-Paul Landry, Guy Duranceau et Claude Fortin (photographie), Bernard Courville (documentation), s.l., Les Éditions du Richelieu Ltée et Imprimerie Pierre Des Marais, [1961], p. 22.
Archives Pierre Cappiello
.

 


- 30 mars 1961 - Sept paroles du Christ de Théodore Dubois - Source inconnue -

Je suis sur la photo de l'orgue de la chapelle des petits (au premier rang, à gauche)... Je pense que nous chantions des extraits des Sept paroles du Christ, [de Théodore Dubois], si je me souviens bien... Ça serait amusant de tenter d'identifier tous ces visages, qui couvraient les huit classes du collège...! Ma petite taille me donnant peu d'accès aux sports (sauf au ping-pong !), la musique a été pour moi une magnifique activité, et continue de l'être... Michel Sainte-Marie courriel 24 septembre 2012.

En passant, je crois avoir repéré ma présence sur une photo dans le site du Séminaire, soit celle de la chorale de Maurice Girard, au jubé de la chapelle du Séminaire (sous laquelle on peut lire “Source et date inconnues”).  Cette photo a été prise lors de la répétition ou de la présentation des “Sept Paroles du Christ” de Théodore Dubois, le Jeudi Saint de 1961 (soit le 30 mars 1961).  J’étais le jeune soliste de ce soir-là (premier à gauche, en veston pâle, près de la rampe, à côté de l’orgue et du directeur de la chorale) et j’interprétais le “O vos omnes qui transitis per viam”.  L’innocence de la jeunesse! Et la voix d’un soprano avant la mue. Je viens de voir sur le site que Michel Sainte-Marie s’identifie aussi au jeune à gauche de l’orgue.  J’ai pourtant bien en tête ce souvenir mais qui sait?  Par ailleurs, comme il le note si bien, la chorale était composée d’étudiants de tous les niveaux, d’Élément à Philo II.  Je crois d’ailleurs y reconnaître Jacques Charron (président du 50e cours), au centre, avec des lunettes, veston foncé, pratiquement appuyé sur l’orgue. Il était alors en Philo II et allait devenir missionnaire en Afrique (Père Blanc), ce qui m’impressionnait beaucoup à mon jeune âge. Et surtout qu’il terminait son “long” cours classique, cette même année où moi-même je le commençais.  Ça laisse beaucoup de monde à identifier mais c’est un début. Jacques Camerlain courriel 12 décembre 2012.

 


48e cours.

 


51e cours

 

Chorale des Petits – 1955-56 - Étudiants des 51e, 52e et 53e cours.
Source page Musique du 51e cours.

01 Yvon Duranceau. 02 Jean-Louis Pitre. 03 Gilles Camerlain. 04 ?????. 05 Donald O’Meara. 06 Gérald Oligny. 07 Léopold Marcil. 08 Réal Fredette. 09 Paul L’Écuyer. 10 Jules Roy. 11 Alain Perrier. 12 Gilles Fredette. 13 Guy Dufort. 14 Jean Richard. 15 Roger Lestage?. 16 Léo Monast. 17 Guy Sicard. 18 Rémi Bourdon. 19 Robert Saint-Onge. 20 Pierre Archambault. 21 ?????. 22 Jacques Rajotte. 23 Simon Brossard. 24 Gilles Tremblay. 25 Roger Riendeau?. P1 abbé Maurice Girard, directeur de la chorale. 26 Roger Hébert. 27 Jean-Marie Gingras. De ce groupe, il y en a au moins quatre qui sont décédés : Léopold Marcil, Gilles Fredette, Jean Richard et Léo Monast. Jacques Camerlain et Gilles Camerlain courriel 19 mars 2013.

 


Album du 55e cours.

 

Chorale 1963-1964. Archives Michel Sainte-Marie, 55e cours, 2e arts.

 

Chorale 1963-1964. Archives Michel Sainte-Marie, 55e cours, 2e arts.

 

Chorale 1963-1964. Archives Michel Sainte-Marie, 55e cours, 2e arts.

 

« Les gagnants du Festival-concours JMC '64 »,
Le Canada Français, jeudi 30 avril 1964, p. 20.

Je me souviens très bien de la chorale de 2e arts (1963-64), puisque j'en étais le directeur musical. Nous avions participé au concours des Jeunesses musicales et avions gagné (ex-aequo avec les filles du collégial du couvent) le trophée de notre catégorie (tel que mentionné dans le journal Le Canada Français). Les pièces obligatoires au programme étaient l'Introït de la messe du dimanche de la Sexagésime (en grégorien, a capella) : "Exsurge, quare obdormis..." (Réveille-toi, pourquoi dors-tu...). Ça commençait bien. Puis, c'était le Choeur des chasseurs de Carl Maria von Weber, une pièce d'un tout autre rythme, dont j'avais dû baisser la tonalité car les ténors étaient plutôt dans le registre des barytons. Je crois que nous avons chanté une troisième pièce, mais je ne me souviens plus laquelle (tu sais, la mémoire après près de 50 ans...). Que de souvenirs ! Gilles Sainte-Marie courriel 28 septembre 2012.


Je crois aussi que nous avons chanté une troisième pièce, mais ma mémoire est tout aussi défaillante que celle de notre distingué directeur musical... quelqu'un se souvient de cette troisième pièce ? Michel Sainte Marie 30 Septembre 2012.

Ne serait-ce pas un "Deus" ? Luc Jochems 30 Septembre 2012.

J'ai, pour aucune raison, le souvenir que les basses (dont je faisais partie) avaient une ligne en solo qui commençait par « Deus meus » dont je me souviens de la mélodie et dont le sens était « pourquoi m'as-tu abandonné ? » Étaient-ce les « Sept paroles du Christ » ou quelque chose d'approchant ? François Côté 30 Septembre 2012.

Nous aurions donc chanté deux pièces en grégorien ? Michel Sainte Marie 30 Septembre 2012.

Harmonie

 

51e cours.

 

Album du 55e cours.

 

Archives Michel Sainte-Marie (55e)

 

Archives Michel Sainte-Marie (55e)

 

Archives Michel Sainte-Marie (55e)

Jacques René (je suis pas mal certain)
ouvre la marche pour l'harmonie du collège,
dans ce qui devait être des olympiades...
...et, ô surprise ! Je reconnais mon père,
en train de prendre des photos... beau souvenir...
Michel Sainte-Marie courriel 26 septembre 2012.

L'Aiglon [et Le Canada Français]

Textes présentés par ordre chronologique.
Tous les Aiglons numérisés ont été traités.

 

Dans sa chronique bi-mensuelle dans “Le Canada Français”, l’abbé Jean-Louis Mailloux fait son rapport, dans l’édition du jeudi 16 mars 1961, du “Mois des Arts” au Séminaire. Simon Brossard (52e) est le présentateur. Christian Caillé (53e), Pierre Archambault (51e) et Pierre Tardif (53e?) relatent leurs activités de théâtre au camp des arts du Mont Orford. Jacques Rajotte (51e) parle du camp de cinéma à Saint-Donat. Claude Fabien (51e), titulaire d'une bourse du Conseil des arts du Canada, fait rapport de son expérience au festival Shakespeare de Stratford. Les organistes ont fait un séjour à Saint-Benoît-du-Lac. Une exposition de livres et disques s'est déroulée au parloir. Les élèves de 3e (51e) et 4e (50e) ont joué «Ouragan sur le Caine», sans tréteaux, entourés des spectateurs. Enfin, les JMC ont présenté l'orchestre de chambre Paul Kuentz de Paris. Jacques Camerlain courriel 21 février 2013.

 

Ci-joint un article du Canada français du jeudi 17 mai 1962 couvrant une revue musicale présenté au Séminaire le dimanche précédent, soit le 13 mai 1962. Cet article permet d’identifier les protagonistes de cette soirée musicale. Jacques Camerlain courriels 17-22 février 2013.

 

Michel Choquette, « Année de spectable à St-Jean, Une soirée avec Béart »,
L'Aiglon, Octobre 1964, [vol. 7, no. 1 non indiqué], p. 5,
avec une caricature de Gilles René.

 

Michel Lemieux, « Les Beatles et les psychiatre[s] »,
L'Aiglon, Octobre 1964, [vol. 7, no. 1 non indiqué], p. 5.

 

François Côté, « En coulisses »,
L'Aiglon, Février 1965, vol. 7, no 5, p. 7.

 

Michel Bonnette, « Le Camp des Jeunesses Mucicales »,
L'Aiglon, Septembre 1965, vol. 8, no 1, p. 5, 4 photos.

 

Michel Lemieux, « J'amoure la vie, ma mie »,
L'Aiglon, Septembre 1965, vol. 8, no 1, p. 7, 1 photo de Jean-Pierre Ferland.

Deux monuments de la chanson québécoise sont passés chez nous avant Ferland dans notre auditorium tout neuf. Félix Leclerc et Claude Léveillée qui aurait dit en coulisses après son spectacle : « Ils auraient pu garder de l’argent pour accorder leur piano ! » Gaston Bernard (55e) 25 février 2013.

 

Janine Carreau et France Maillou, « Un chansonnier folklorique : Raoul Roy »,
L'Aiglon, Octobre 1965, vol. 8, no 2, p. 8.

 

Jeaninne Sondack et Michel Lemieux, « Un anniversaire »,
L'Aiglon, Octobre 1965, vol. 8, no 2, p. 8, 1 photo de la Pointe aux cafés.

 

Secteur éducation physique,
« Il faut tempérer la musique et la gymnastique l'une par l'autre - Platon, La République »,
L'Aiglon, Septembre 1965, vol. 8, no 1, p. 8, 1 caricature.

 

Janine Carreau, « De l'amitié, de l'amour, et plus encore... »,
L'Aiglon, Novembre / Décembre 1965, vol. 8, no 3,
p. 8, 1 photo de Jacques Brel.

Robert Derome, « Parlant musique... »,
L'Aiglon, Novembre / Décembre 1965, vol. 8, no 3,
p. 8, 1 photo du pianiste Thomas Simons.

 

Pierre Bertrand, « Nouvelles en bref... »,
L'Aiglon, Novembre / Décembre 1965, vol. 8, no 3, p. 10.

 

François Cote, « Ce bien-aimé Lucien [Hétu]  »,
L'Aiglon, Novembre / Décembre 1965, vol. 8, no 3, p. 11.

 

Jacques Landry et Michel Bonnette,
« Le jazz et l'homme : Le jazz et l'humain, La guerre des cymbales,
Quelques mots du vocabulaire du jazz »,
L'Aiglon, Janvier / Février 1966, vol. 8, no 4, p. 4-5, 4 photos.

 

Michel Lemieux, « Un visage... un refrain - 30 janvier 1966 : 8h30 »,
L'Aiglon, Janvier / Février 1966, vol. 8, no 4, p. 7, 1 photo de Monique Leyrac.

 

Robert Derome, « Vivante musique, Foerstrovo trio »,
L'Aiglon, Janvier / Février 1966, vol. 8, no 4, p. 7, 1 photo.

 

Paul Archambault,« Rétrospective artistique. »,
L'Aiglon, Mars / Avril 1966, vol. 8, no 5, p. 8-9, 1 photo.

 

Hélène Harbec et Jacques Bélanger, « Jean-Pierre Ferland au Séminaire »,
L'Aiglon, Mars / Avril 1966, vol. 8, no 5, p. 10, 1 photo.

 

Anonyme [Robert Derome ?],
« Les concerts des Jeunesses Musicales : De courtes impressions »,
L'Aiglon, Mars / Avril 1966, vol. 8, no 5, p. 12, 4 photos.

 

Jacques Camerlain, « Qu'est-ce que le chant liturgique ? »,
L'Aiglon, Février 1967, vol. 9, no 4, p. 6.

 

Robert Derome, « Barbara : vérité ou jeu ? »,
L'Aiglon, Février 1967, vol. 9, no 4, p. 7.

 

Robert Derome, « Défunte mélodie »,
L'Aiglon, Mars 1967, vol. 9, no 5, p. 7, 1 photo de Mario Delli Ponti.

 

Robert Derome, « Amateurs de spectacles »,
L'Aiglon, 30 octobre 1967, vol. 10, no 3, p. 3.

 

Robert Derome, « Ce qui a été vu... et ce qui est à voir, Cinéma, Théâtre »,
L'Aiglon, Mars 1968, vol. 10, no 8, p. 3.
http://www.cappella-coloniensis.de.

Professeurs de musique

Professeurs de musique dans l'Annuaire de 1965-1966 :
abbé Maurice Girard,
M. Aimé Lainesse (fanfare),
M. Amable Lupien (fanfare et cuivres),
M. Lucien Poirier (piano-orgue),
Mme Claudette Denis-Teevin (cercle musical au secondaire).

Voici ce que donnait l'annuaire pour M. Bernard Lagacé :
Lauréat de l'Académie de Musique de Québec,
Lauréat du concours international de Munich,
ancien élève de l'Académie de Musique de Vienne,
professeur de piano et d'orgue.
Nous avions déjà une « sommité » dans le corps professoral !

Message d'André Paul (55e) courriel 26 janvier 2009,
communiqué par Michel Sainte-Marie courriel 26 septembre 2012
.

Quatuor de flûtes

Quatuor de flûtes.
Jacques Lefebvre, Pierre-Paul Leblanc prêtre, Paul Sainte-Marie, Michel Sainte-Marie.
Archives Michel Sainte-Marie, 55e cours.

 

Quatuor de flûtes.
Jacques Lefebvre, Pierre-Paul Leblanc prêtre, Paul Sainte-Marie, Michel Sainte-Marie.
Archives Michel Sainte-Marie, 55e cours.

 

Quatuor de flûtes.
Jacques Lefebvre, Pierre-Paul Leblanc prêtre, Paul Sainte-Marie, Michel Sainte-Marie.
Archives Michel Sainte-Marie, 55e cours.

 

Quatuor de flûtes.
Jacques Lefebvre, Pierre-Paul Leblanc prêtre, Paul Sainte-Marie, Michel Sainte-Marie.
« Les gagnants du Festival-concours JMC '64 »,
Le Canada Français, jeudi 30 avril 1964, p. 20.

Je me souviens que Paul Sainte-Marie était déjà parti chez les Oblats, et peut-être aussi Jacques Lefebvre chez les Franciscains. Pour ce qui est de Paul Sainte-Marie (aujourd'hui décédé, lui aussi...), il était avec nous jusqu'en Rhétorique (2e Arts), mais je crois me souvenir qu'il avait quitté le collège ensuite pour entrer chez les Oblats de Marie-Immaculée, à Richelieu. Il est d'ailleurs sur la photo du groupe d'Éléments latins D. Michel Sainte-Marie courriel 24 et 26 septembre 2012.

Orgue

L'orgue de la chapelle des petits est illustré ci-dessus avec la chorale.

26 décembre 1918 — Eugène Lapierre, organiste.
Jacques Camerlain courriel 18 mars 2013.

Selon le journal «Le Canada français» du jeudi 26 décembre 1918, Maurice Demers (11e) a été parmi les solistes de la messe de Bottazzo, chantée au Collège à Noël 1918, sous la direction de l’abbé Eugène Gareau. «L’orgue était tenu par M. Eugène Lapierre», organiste, professeur, compositeur, musicographe, administrateur (Montréal, 8 juin 1899 - 21 octobre 1970). D.Mus. (Montréal) 1930. Il commença ses études musicales à l'église Sainte-Brigide, où il était soprano solo, avec le maître de chapelle Lucien Perreault. Il manifesta très jeune un goût prononcé pour l'orgue; il travailla avec Étienne Guillet et occupa bientôt un poste d'accompagnateur au collège de Saint-Jean. (Source: Encyclopédie de la musique canadienne).

 

29 décembre 1921 — Georges Brien, organiste, et vacances du jour de l'an.
Jacques Camerlain courriel 28 mars 2013.

L’organiste officiel du Collège, en 1921-22 était Georges Brien, alors étudiant en Philo I. Il avait accompagné l’Orphéon du Collège (c’est ainsi qu’on appelait la Chorale forcément masculine du Collège), sous la direction de l’abbé Eugène Gareau, lors de la «messe de l’aurore» (qui suit la messe de minuit) de Noël 1921. À la messe de minuit, c’est Paul Racicot, aussi étudiant en Philo I, qui avait chanté le «Minuit, chrétiens».

«... Le Kyrie, le Sanctus et l’Agnus étaient de Ravanello, le Gloria et le Credo de Haller ...», rapporte également l’hebdomadaire «Le Canada français» dans son édition du 29 décembre 1921.

À l’époque, du moins en 1921, on accordait aux étudiants des «vacances du jour de l’An», c’est-à-dire qu’après les examens trimestriels de la mi-décembre, on célébrait Noël au Collège et ensuite les étudiants partaient pour les vacances qui s’échelonnaient, cette année-là, du 30 décembre 1921 au 9 janvier 1922. Il faut se rappeler que les sorties des pensionnaires étaient peu fréquentes. Ils avaient la possibilité de rentrer chez eux seulement trois ou quatre fois par année.

 

51e cours.

 

Ci-joint un article du “Canada français” du jeudi 27 avril 1961, au sujet d’un concert d’orgue au Séminaire, avec trois étudiants organistes, Simon Brossard (52e), Gilles Trahan (52e) et Louis Richard (XYe), tous trois élèves de Mlle Lucie Hamel. L’abbé Léon-Maurice Pépin participait aussi à ce concert organisé par les Jeunesses Musicales du Canada, section de Saint-Jean. Jacques Camerlain courriel 21 février 2013.

 

50, Cinquantenaire du Séminaire de Saint-Jean, 1911-1961, Jean-Louis Mailloux et Pierre Lamonde (réalisation), Jean-Paul Landry, Guy Duranceau et Claude Fortin (photographie), Bernard Courville (documentation), s.l., Les Éditions du Richelieu Ltée et Imprimerie Pierre Des Marais, [1961], p. 50. Archives Pierre Cappiello.

Robert Derome (57e)
« Les gagnants du Festival-concours JMC '64 »,
Le Canada Français, jeudi 30 avril 1964, p. 20.

 

« Arts & Lettres, Le grand prix à Robert Derome [57e] »,
Le Canada Français, jeudi 6 mai 1965, p. 24.

 

Jérôme Longtin et Michel Bonnette,
« Robert Derome, gagnant du festival-concours J.M.C. »,
L'Aiglon, Mai 1965, vol. 7, no 8, p. 7, 1 photo.

Saxophone

René Bernard (56e) et Jean-Marc Meunier.
« Les gagnants du Festival-concours JMC '64 »,
Le Canada Français, jeudi 30 avril 1964, p. 20.