Profs - 1918

Le Canada français – 13 septembre 1918 – page 5.

Au Collège de Saint-Jean.

Nous avons le privilège de pouvoir donner aujourd’hui la composition du personnel du collège de Saint-Jean pour l’année 1918-1919.

Deux professeurs du Collège de Saint-Jean succombent aux suites de l’influenza», comme le rapporte le journal «Le Canada français dans son édition du jeudi 17 octobre 1918, dans un article décrivant les funérailles des deux hommes.

En effet, l’abbé Arthur Guilbert, professeur de latin et de grec en Rhétorique et l’abbé Albert Leduc, également professeur de latin et de grec, en Belles-Lettres, dans son cas, sont tous deux décédés en octobre 1918.

Né à Saint-Jean, le 4 mars 1883, ordonné prêtre le 21 mai 1910, l’abbé Arthur Guilbert a enseigné au Collège de Saint-Jean, de 1913 à 1918. Il a été inhumé au cimetière de la paroisse Saint-Jean l’Évangéliste le mardi 15 octobre 1918.

L’abbé Albert Leduc, de son côté, était né à Chenneville, comté de Labelle, le 26 août 1882, et avait été ordonné prêtre le 25 juillet 1915. Il avait enseigné un an au Collège de Saint-Jean, comme ecclésiastique, avant d’y revenir deux ans plus tard et y enseigner une autre année avant son décès. Il a été inhumé à Chenneville, dans le terrain familial.

À la mi-octobre 1918, c’est au tour d’un troisième professeur, l’abbé René William, professeur d’anglais au Collège, de passer l’arme à gauche, probablement aussi des suites de l’influenza. On remarque à ses funérailles la présence de «Sa Grandeur Monseigneur Paul Bruchési», archevêque de Montréal, et initiateur de la fondation du Collège de Saint-Jean. L’abbé René William a été inhumé dans le cimetière de la paroisse Saint-Jean L’Évangéliste.

Jacques Camerlain courriel 15 et 18 mars 2013.