Sports — Balle molle et Baseball


Équipe de balle molle avec l'abbé René Geoffrion. Vers 1960-1961.
Archives Gérard Goyer

Agenouillé en avant : 1. Michel Piette (8b18).

Assis sur le banc : 2. ??????? ; 3. Denis Boucher [Poitras ne figure pas à la liste des noms sur les photos de classes] ; 4. Claude Génier ; 5. Donald Molleur (8c01, 9a05) ; 6. Roméo Morissette (8b10, 9a12) ; 7. Gilles Tougas ; 8. Théodore Pitre (8b29)  ; 9. Gérard Goyer.

Debouts : 10. Louis Phénix (8b11, 9b17, 10b25), sa jambe gauche entre le 3e et le 4e sur le banc ; 11. Claude Lefebvre (8b28, 10a29, 11b17, 1964-56) (ou David Farrar ?) ; 12. Denis Provost (8b31, 9a31) ; 13. abbé René Geoffrion ; 14. Gilles Bénard et sur son dos 15. Marcel Pigeon ? ; 16. Jacques Guillette (8b21, 9a10).

Commentaires

À l'arrière à partir de gauche: phénix, lefèvre ou farrar, provost, geoffrion, bénard , sur son dos ? Ressemble à palin (mais il n'était pas encore au collège), guillet. Seul en avant : piette. 2e rangée: à droite complètement goyer, à gauche de goyer : pitre. 2e à gauche : poitras ? 4e à gauche : molleur. Claude Génier message Facebook 16 mai 2012.

À l’arrière, #11 c’est Claude Lefebvre (chemise à carreaux), pas David. À l’avant le #4 est Claude Génier. Le #6 Roméo Morissette. Sur le dos de Gilles Bénard : Marcel Pigeon ? #10, avant Lefebvre, c’est Louis Phénix. Gilles Favreau, courriel 16 mai 2012.

Plusieurs ne figurent qu'en 8e année sur la liste des noms sur les photos de classes ; par contre, ils pourraient figurer sur la photo manquante de 9eB ! Pourrait-on dater cette photo de 1960-1961 ? La suivante doit également partager la même date.

Gilles Tougas, au téléphone, confirme qu'il est le #7. Robert Derome 8 juillet 2012.

J’ai pu identifier Denis Boucher. Il est assis, le deuxième à gauche (1ère rangée). Voir la photo de classe 8e “B”, 8b12, du 57e cours.

 


Équipe assise au sol avec l'abbé René Geoffrion. Vers 1960-1961.
Archives Gérard Goyer.


Archives Gilles Favreau

Cette photo (que je possède en format 11 x 14 (28 x 36 en cm!) a été prise au Séminaire de St-Jean, à l’automne 1960. Anecdote : j’avais joué au baseball, à La Prairie, en 6e et en 7e année. Au troisième but. J’avais donc un beau gant presque neuf. J’ai continué un peu au Séminaire. On nous a offert de nous photographier. J’ai bien sûr accepté. Une belle vraie-fausse photo en action! Derrière moi, un grand rideau noir; à mes pieds, le plancher de la salle des petits. La pose, la balle déjà placée dans le gant… Tout y était, quoi! Fier de moi, j’apporte cette immense photo à la maison. Mon père n’est vraiment pas dupe du stratagème, mais il n’en dit rien. ‘Belle photo, mon Gilles!’ Puis, sourire dans les yeux, il ajoute : ‘Dis donc, mon gars, en jouant au baseball, est-ce que tu gardes toujours ta montre?’ (Aïe!) Mon père avait un petit chalet à St-Antoine-Abbé, près de Hemmingford. Cette photo y a quand même été épinglée jusqu’en 1980 quand je l’ai récupérée, six mois après son décès…