Théâtre

Avril 1967, La troupe du séminaire - AGESSJ,
L'auberge des morts subites
, Félix Leclerc
.

Textes par Gilles Favreau et autres collaborations identifiées ci-dessous.

Publicité, « Auberge des morts subites de Félix Leclerc, Le 2 et 9 avril (Production : l'AGESSJ) », L'Aiglon, Février 1967, vol. 9, no 4, p. 8.


L'Aiglon, mars 1967, p. 6.

Parce que produite par l’AGESSJ, la responsabilité en revenait au trésorier David Farrar. De là la publicité… Que je trouvais à propos !

Cette pièce me tient beaucoup à cœur car une fois ‘rentré’ dans mes terres (à La Prairie), je me suis joins à une troupe de théâtre amateur, le Théâtre de la Rampe, et j’ai mis en scène L’auberge en 1968. Et repris l’aventure en 1978, où nous jouions directement entre les tables d’une salle à manger de restaurant, celle de Vieux-Fort, à La Prairie. Expérience inoubliable.


Photo Archives Gilles Favreau.

Gilles Favreau (3e Arts) ; Carl Émond (2e Arts) ;assis : Louis Jolin (2e Arts) ;
Robert Verge (2e Arts) et Lorraine Favreau (4e Arts).

Lorraine Favreau et moi n’avions aucun lien de parenté connu.

 


Photo Archives Gilles Favreau.

Gilles Favreau et Maurice Gibeau

 


Photo Archives Gilles Favreau.

Une partie du ‘salut’ de la fin de la pièce.
Demi-visage de Robert Verge (2e Arts) ; Lorraine Favreau (4e Arts) ;
M. Gérard Vleminckx ; Maurice Gibeau (2e Arts).

 


Photo Archives Gilles Favreau.

Maurice Gibeau et Jeaninne Sondack (3e Arts).

Maurice Gibeau y était étincelant !
Il devait être ‘écrasé’ sous les applaudissements :
on le devine dans le regard de Jeaninne !
Dommage qu’il soit décédé si jeune…!

 

Archives Jeaninne Sondack.