Salaire.

Cette question pose celle de la destinée, sur le monde du travail, des diplômés en histoire de l'art après leurs études universitaires.

Après un BACCALAURÉAT, on doit s'attendre à ce qu'une minorité des diplômés travaillent dans leur discipline d'étude. Cet état de fait n'est pas seulement celui de l'histoire de l'art, mais de toutes les sciences humaines (histoire, sociologie, lettres, philosophie, etc). Par contre, les sciences humaines ouvrent de multiples possibilités d'emplois sur le marché du travail et forment de « belles têtes bien faites ». Quant à étudier, aussi bien se faire plaisir pendant les études !

Après une MAÎTRISE, une grande partie travaillent dans leur discipline d'études.
Et après un DOCTORAT, c'est la majorité.

Pour aller plus loin, on consultera avec intérêt ces sites web...

Perspectives professionnelles - Baccalauréat en histoire de l'art - UQAM

http://ch.monemploi.com/universitaire/H/361HistoiredelartArtEducationAr.html

Voir aussi les résultats de ces statistiques...

Suite à une question de Julia Francoeur, le 7 octobre 2014, ces résultats de recherche permettent d'évaluer les perspectives d'emploi en muséologie.

 

web Robert DEROME