web Robert DEROME

 En présence des anges
Art religieux et dévotions populaires

©Professeur Robert Derome
Département d'histoire de l'art, Université du Québec à Montréal.


La Sainte Famille.

L'histoire de Montréal, et plus particulièrement celle de la communauté des Hospitalières de Saint-Joseph, est intimement liée au culte voué à ce thème. Par exemple, la rue Sainte-Famille fait face à la chapelle du monastère qui lui est dédiée. Les corridors du monastère s'ornent d'oeuvres d'art participant à ce thème : le grand tableau du maître-autel de l'ancien monastère de la rue Saint-Paul et les sculptures du prolifique Louis Jobin. On conserve également plusieurs chromolithographies de la Sainte Famille qui décoraient autrefois les chambres des religieuses ou le chevet des lits des malades à l'hôpital.


28. Anonyme (XIXe ou XXe siècle), Sainte Famille.

Plaque de métal en relief et cadre en bois. 34,0 x 25,5 cm. Inscription « une étoile dans un cartouche suivie du chiffre 17 ». Collection des RHSJM, 1985.x.185.

Cette plaque de métal veut imiter les riches pièces d'orfèvrerie qui ornent les trésors des grandes églises européennes. Les anges y accompagnent la Sainte Famille dans une iconographie particulièrement intéressante qui rappelle la naissance, la crucifixion et la résurrection du Christ.


29. Paris, Léopold Massard (1812-1889) pour Claude-Marie-François Dien (1787-1865), Apparition de la Sainte Famille à Jérôme Le Royer de la Dauversière, vers 1854.

Gravure tirée à part du livre de Étienne-Michel Faillon (p.s.s), Vie de Mlle Mance et histoire de l'Hôtel-Dieu de Villemarie, dans l'île de Montréal, en Canada, Villemarie, chez les Soeurs de l'Hôtel-Dieu, 1854, 2 tomes. 12,0 X 8,2 cm. Signature en bas à gauche « Paris, Imp. Dien, Rue Hautefeuille, 32. », en bas à droite « L. Massard del. et sculp.t ». Inscription en bas au centre « Mr de la Dauversière reçoit ordre d'instituer une congrégation d'Hospitalières, et d'en établir une maison dans l'île de Montréal en Canada. » Collection des RHSJM, 1997.x.91.

En 1635, la Sainte Famille apparaît à Jérôme le Royer de la Dauversière en l'église de Notre-Dame à Paris. Suite à cette vision, il fonde l'année suivante à La Flèche un premier Hôtel-Dieu sous l'égide de Saint-Joseph. Ce bienfaiteur participe aussi à la promotion de la colonisation en Nouvelle-France et favorise l'établissement d'une communauté hospitalière de Saint-Joseph à Montréal. Jérôme le Royer de La Dauversière meurt en 1659, l'année où il avait envoyé un premier contingent d'Hospitalières dans la nouvelle colonie de Ville-Marie.

Cette iconographie originale a été créée spécifiquement pour illustrer le livre de Faillon publié en 1854. Elle a servi de modèle à plusieurs autres oeuvres soit au monastère de Laval en France ou à Montréal.


Page créée le 4 décembre1997.

web Robert DEROME