web Robert DEROME

 Les anges et les religions
continuités et ruptures.

© André Couture, professeur, faculté de théologie et de sciences religieuses, Université Laval.


4. Les anges dans le renouveau actuel de la spiritualité.

On dit que les anges sont maintenant de retour. Des dizaines de livres récents expliquent au lecteur curieux que les anges sont plus que jamais présents autour de lui. S'ils se manifestent aussi nombreux, c'est que les gens ont évolué, qu'ils sont à nouveau curieux de spiritualité, de recherche intérieure, qu'ils sont plus attentifs à ce qui passe en leur âme. Ces publications de tous formats s'adressent à tous et chacun et veulent répondre aux questions que les gens ordinaires se posent à ce sujet. Leurs auteurs se rendent compte que des explications fort diverses circulent à propos des anges: certains pensent qu'ils se situent entre Dieu et les humains, ou d'autres pensent que ce sont des humains plus avancés qui reviennent jouer le rôle de guide. Mais ces spécialistes sont ordinairement d'accord pour soutenir que ce sont des entités d'un genre spécial, des êtres très puissants, des sortes d'énergie pure. On se les représente de façons très diverses, mais ce sont d'abord des êtres de lumière, des guides intérieurs que chacun peut contacter pour s'aider lui-même sur la route de la vie.

Parmi les nombreuses familles d'anges dont on reconnaît l'existence, ce sont encore les anges gardiens qui attirent le plus l'attention de ces nouveaux spécialistes. Mais leurs travaux ne visent pas tellement à spéculer sur la nature des anges; ils s'attachent plutôt à montrer par une multitude d'exemples que les anges peuvent à tout moment faire irruption dans la vie de chacun. Les anges font nécessairement partie de l'expérience spirituelle de tous les humains: il suffit simplement d'y être attentif. Il est même possible d'entrer en communication avec ces guides spirituels en utilisant les formules appropriés, de hausser ses vibrations et de se mettre à l'écoute des messages qu'ils veulent bien nous envoyer. On peut aussi écouter ce qu'ils ont à nous dire en utilisant les services de médiums capables de canaliser le message de certaines de ces entités. Si on ne les reconnaît pas toujours à travers le train-train quotidien, c'est que les anges savent modifier leur apparence à volonté. Cette caractéristique fait qu'ils apparaissent différemment suivant les cultures, suivant les religions. Avec des ailes ou sans ailes, à l'extérieur ou à l'intérieur de l'être humain, ou sous les déguisements les plus inattendus, ce serait en fait toujours les mêmes anges qui cherchent à rencontrer les mêmes humains pour les faire évoluer de plus en plus rapidement.

En plus des livres, on trouve en vente dans les boutiques spécialisées des cartes de souhaits, des jeux de cartes, des objets décoratifs, des plâtres ou des sculptures. Les anges sont à la mode, et également les expositions d'anges, les musées d'anges, etc. Il ne fait donc pas de doute que, pour beaucoup de gens, une exposition comme celle-ci trouve sa place naturelle dans une série de manifestations qui expriment la bienveillance de ces êtres de lumière. Il importe peu qu'une exposition comme celle-ci se limite aux anges de la tradition catholique. Celui qui participe vraiment de cet esprit nouveau saura à cette occasion prendre conscience de l'omniprésence des anges de toutes les époques et de toutes les religions.

La spiritualité nouvelle réutilise à volonté l'imagerie ancienne et s'y retrouve à première vue parfaitement. Anciens ou nouveaux, les anges sont toujours des anges, et le spirituel moderne trouvera beaucoup de plaisir à admirer les personnages souvent ailés et asexués de l'iconographie catholique. Mais de nouveaux artistes peignent aussi des anges plus adaptés à la spiritualité d'aujourd'hui. Ce sont des anges d'une sensualité inconnue auparavent, souvent de beaux hommes et de belles femmes à la sexualité rayonnante. En dépit d'une volonté d'universaliser les anges, le traitement même de ces corps d'êtres censément invisibles est d'un réalisme qui marque une nette rupture avec les anges d'antan. Tout en laissant planer autour d'elles un certain mystère, ces nouvelles images reflèrent bien les désirs des hommes et des femmes d'aujourd'hui.

Ces nouveaux anges ont en fait peu à voir avec ceux de cette exposition. Ils font plutôt partie d'un ensemble de mythes propres à légitimer une nouvelle façon de vivre la spiritualité. Le temps des grandes institutions religieuses dans lesquelles il fallait s'engager, dit-on, est désormais dépassé. Nous sommes passés de l'ère des Poissons à l'ère du Verseau. Chacun est désormais capable d'une spiritualité autonome, capable de maîtriser sa propre vie spirituelle sans faire appel à l'autorité des églises et de leurs prêtres. Ce mythe fondateur favorise deux autres grandes croyances: la réincarnation qui assure à chaque individu qu'il est sur la route d'une longue évolution dont il est seul responsable, et les anges qui lui garantissent qu'il a à sa disposition tous les outils nécessaires pour avancer sur la voie de la spiritualité. Les anges d'aujourd'hui servent en fait une nouvelle façon de vivre la spiritualité centrée d'abord sur les besoins changeants de l'individu. A l'encontre des anges d'antan qui transmettaient de la part d'un Dieu transcendant un message constant et indubitable, ces nouveaux anges reflètent une époque de grande hésitation au plan religieux, une époque qui valorise la liberté de choix individuel, y compris dans le domaine des croyances ultimes. L'individu moderne est convaincu qu'il peut choisir comme il l'entend ses croyances aux réseaux ordinaires de distribution des biens de consommation courante. Les nouveaux anges ne font que renforcer son autonomie au plan spirituel. Ils lui disent qu'il n'a pas à juger des croyances des autres et qu'il peut sélectionner tout ce qui contribue à son bien-être intime. Ces anges font éminemment sens dans un contexte social qui incite à la consommation dans tous les domaines. Ce sont à leur façon des guides merveilleux susceptibles d'encourager chaque individu à poursuivre sa route, et que chacun doit contacter pour raviver les forces qui lui sont nécessaires pour vivre son expérience quotidienne.


Conclusion

Quoi qu'on pense de leur existence ou de leur rôle, les anges restent de fascinants personnages. Ils peuplent l'espace resté béant entre un Dieu créateur de l'univers et des humains en mal de rêves. Le royaume des anges attire cependant de moins en moins de grandes envolées spéculatives. Les penseurs modernes ont parfois tendance à transformer en symboles exsangues ces êtres mitoyens dont ils ne savent que faire. Les anges sont à nouveau pour beaucoup de gens un aspect déterminant de la spiritualité. Leur popularité devrait déclencher un renouveau de la réflexion à leur sujet. C'est comme si les nouveaux anges étaient une sorte de fragmentation d'un Dieu qui n'ose encore satisfaire la diversité des désirs individuels. S'il est vrai que les angélologies juives et chrétiennes ont pu être des lieux où se sont noués les premiers rapports de ces religions avec les puissances divines des autres nations, peut-être faudrait-il encore voir dans l'intérêt mitigé des théologies pour les anges récents un signe de leur difficulté à penser leur rapport avec les spiritualités éclatées d'aujourd'hui.


Édition html par Robert Derome, 4 décembre 1997.

Page créée le 4 décembre1997.

web Robert DEROME