Premier indice, mais plus qu'un jeu de devinette

La photo avait été légèrement tronquée dans le bas.

Ce petit jeu n'est pas seulement une devinette. Il veut, d'une façon amusante et distrayante, soulever des questions plus profondes sur le regard que l'ensemble des gens posent habituellement sur une oeuvre d'art, en montrant que souvent on se contente d'une vision partielle qui peut biaiser la compréhension et l'interprétation globale d'une oeuvre.

Dans notre monde de l'image, plus particulièrement en histoire de l'art, la connaissance d'une oeuvre ne nous vient souvent que par une ou quelques images. Au cours de ma carrière j'ai souvent été étonné par les découvertes inattendues que j'ai effectuées en observant, sous tous ses angles, une oeuvre d'art par le biais de la photographie, dont les aspects techniques et de composition nous obligent à effectuer un travail méthodique de descrption visuelle non verbale que l'historien d'art peut ensuite traduire en mots.

D'un autre point de vue, l'historien de l'art s'interroge-t-il parfois sur la photo, cet outil privilégié qui meuble ses jours et ses interprétations ?

web Robert DEROME