Oppression d'égoûtante

Ce point de vue, jamais illustré, présente des défis techniques importants nécessitant une caméra spéciale et des équipements particuliers. Elle accentue encore davantage le caractère d'oppression du personnage sculpté en allant plus loin que les photos habituelles. Cet angle de prise de vue fait paraître plus grand que nature un petit tuyau d'évent d'égoût, de moins d'un pied de hauteur, accolé à un petit parapet de béton. Lui aussi fait partie de l'environnement immédiat de l'oeuvre qu'un oeil scrutateur peut déceler. Ce point de vue frontal, sans le tuyau, a par contre été souvent photographié. Entre le socle et les coudes on aperçoit la rondeur des fesses.

web Robert DEROME