Points de vues multiples

Divers angles de prises de vues peuvent démontrer autant de facettes à cette oeuvre qu'il y a de photographes pour les prendre ou de sémiologues pour y voir de la polysémie. Merci à Johanne Lacasse pour son idée originale de créer une nouvelle photo en plongée depuis le haut de l'immeuble, un beau projet et défi à relever...!

Souligner, par exemple, que l'édifice devant lequel siège la sculpture appartient à son propriétaire, la Ville de Montréal, le Service des Immeubles, dont le nom peut apparaître au coeur ouvert de l'oeuvre. Ou bien, montrer le peu de verdure entourant l'oeuvre ou magnifier sa présence. Ou bien, accentuer l'environnement commercial. Le tout pour plaider, peut-être, pour une meilleure mise en scène, ou mise en exposition, de la ronde-bosse dans un environnement amélioré permettant de mieux l'apprécier sous tous ses angles...

Les photos ci-dessus, prises en 2000, sont maintenant des photos d'archives. Une réactualisation photographie, prise le 10 septembre 2009, permet de constater que l'oeuvre a été restaurée et changée de place, et que les plaques de la Ville de Montréal ne figurent plus sur l'immeuble. Ce qui permet de conférer une ambiance interprétative complètement différente aux photographies, allant même jusqu'au reportage social avec les « squeegees » qui ont adopté ce coin de rue...

Voir aussi la photo officielle sur la fiche technique de l'oeuvre telle qu'établie par son propriétaire...

web Robert DEROME