Cuiller à servir d'Ignace-François Delezenne aux armes de la famille Baby.

ACCUEIL.

Site en évolution : voir les Mises à jour...!


ACCUEIL

Prétexte.

Restaurant Le Prétexte, 111 Rue de Tolbiac, 75013 Paris, France.

Pourquoi une étude aussi élaborée sur une cuiller ? Un objet largement négligé, voire méprisé ! Ce n'est qu'une cuiller ! Il n'y a rien là d'exceptionnel. Et elles se ressemblent toutes ! Surtout pour le service à table...!

Est-ce à cause de ses dimensions hors normes ? Peut-être. Parce qu'elle est l'oeuvre d'un orfèvre sur lequel j'ai effectué mon mémoire de maîtrise qui était presque une thèse de doctorat en l'absence d'un tel programme dans les université du Québec à cette époque (Derome 1974a) ? Un retour donc à de vieilles amours nostalgiques ! Ou plutôt, un retour pour mieux cerner et compléter, mettre à jour et éclaircir les coins obscurs. À cause des armes de la famille Baby ? Une famille dont les possessions en orfèvrerie m'ont toujours intriguées et fascinées ! À cause de Ramsay Traquair qui les a inventoriées, là aussi une retour sur un terrain déjà labouré (Derome 1987f) !

À cause des incertitudes planant sur ce poinçon et ces armoiries ? Révélées par la sympathique visite impromptue de Brian Laufer qui voulait une opinion savante sur cet objet. Doutes qui suscitent les questionnements et obligent à faire le tour du jardin en soulevant toutes les pierres.

Et pourquoi pas ? Une occasion de révéler des dossiers dormant dans mes archives en les complétant pour en extraire la substantifique moelle. Mais pourquoi ne pas les conserver pour une vraie publication ? Un livre, une grosse brique ? Parce que, tout simplement, l'occasion est trop belle et stimulante. Et que tempus fugit perceptiblement, sûrement, irrémédiablement...!

Une occasion aussi pour faire le tour des collections qui conservent de tels objets et les sortir de l'ombre...! De cuisiner et servir de toutes nouvelles interprétations...!

 


ACCUEIL

Description générale.

La lettre « D » de ce poinçon est utilisée comme favicon,
ainsi qu'à gauche, dans le menu ci-dessus,
avec un hyperlien pour revenir vers cette page d'accueil.

Cette cuiller à servir ou à ragoût (Vocabulaire des cuillers au XVIIIe siècle) est d’un très grand format, tant au niveau de sa longueur de 41,9 cm (16 pouces ½) que de son poids de 286 g (autour de 10 onces ½). Le matériau y a été généreusement utilisé. La fabrication robuste présente une attention dans les détails de la finition des formes arrondies des arêtes dans un style simple et dépouillé d’ornement. Le très grand cuilleron est rattaché au manche par un motif de double goutte largement utilisé au XVIIIe siècle. Le recto du manche est orné, au centre, d’armoiries. Un poinçon apparaît au verso, sur la partie fine du manche plus près du cuilleron, ainsi que des abrasions et une cuvette (flèches rouges) visant à camoufler soit des anciens poinçons, soit des marques d'anciens propriétaires (Fantômes d'un poinçon ou d'un chiffre ?), suscitant ainsi des doutes sur son authenticité. Un tel objet peut donc avoir été fabriqué en France, à Paris ou en Province, ou bien en Nouvelle-France.

 


ACCUEIL

Provenance.

Paul Gauguin, D'où venons-nous ? Que sommes-nous ? Où allons-nous ?, 1897-1898,
Huile sur toile, 139,1 × 374,6 cm, Musée des beaux-arts de Boston 36.270. Source.

Selon Brian Laufer, cette cuiller fut acquise à l'encan Iégor de Saint-Hyppolite, le 17 mai 2000, lot 11.004 : poinçon attribué à Ignace-François Delezenne (1718-1790) et armoiries à la famille Baby. Aucune provenance antérieure n’était documentée. Pourtant, un dossier étoffé de la provenance d’un objet, préférablement depuis son origine, permet de conforter son authenticité et d’exprimer la riche profondeur de son historique. L’absence d’un tel dossier, surtout pour un objet civil domestique vendu sur le marché libre de l’art, doit susciter une grande prudence, voire une grande méfiance, dans l’interprétation de toutes les composantes de l’objet en question. En effet, le marché de l’orfèvrerie ancienne au Québec a connu des faussaires très habiles et inventifs qui ont été très actifs à compter des années 1970 et probablement déjà dès les années 1960, par exemple le dentiste Brouillette et son revendeur Poudrier. Nous avons vu et documenté des objets sur lesquels de faux poinçons ont été ajoutés, puis effacés, même sur des objets religieux provenant de fabriques et de communautés religieuses. Certains de ces faux se sont même glissés dans les collections muséales, dont certains en provenance, justement, des anciennes collections Baby. Il en va de même pour l’orfèvrerie de traite dont l’abondance des faux est encore plus répandue.



ACCUEIL

Collaboration.

Auguste Renoir, Le déjeuner des canotiers, 1880-1881, Huile sur toile, 130 × 173 cm,
Washington (États-Unis), The Phillips Collection 1637. Source.

• Brian LAUFER a communiqué avec nous, le 4 avril 2014, et nous a permis d'examiner cette cuiller à servir le 21 juin 2016. Les travaux de recherches entamés ont été consignés dans un rapport préliminaire terminé le 8 juillet 2016. Ses recherches complémentaires en archives ont permis de lancer l'idée de ce site le 24 juillet. Mes remerciements tout particuliers pour son support au cours du long processus de gestation de ces travaux souvent interrompus par d'autres activités (publications sur Le Jeune, Kinzie, Fouencamps et de Heer).

• BAKER, Warren, numismate, Montréal.

• BEZZI, Mélissa, Technicienne aux prêts et acquisitions, Service des archives, Musée des beaux-arts de Montréal.

• CHANDONNET Anick, Société du patrimoine religieux du diocèse de St-Hyacinthe.

• COGNÉ, Daniel, Heraldic America et biographie.

• DÉCARIE, Louise, Chercheure en culture matérielle, pour les IAD.

• GARLAND, Jennifer, Associate Librarian, Rare Books and Special Collections (Canadian Architecture Collection - Ramsay Traquair, The Architectural Heritage of Quebec), McGill University Library.

• GAVIDIA, Isolda, Conservatrice, Musée des maîtres et artisans du Québec.

• GENÊT, Nicole, Chercheure en culture matérielle, pour les IAD.

• HOUSTON, Greg, Digitization & Delivery, McGill University Library.

• LANGLOIS, Gilbert, Gestionnaire des collections, Musée des Hospitalières de l'Hôtel-Dieu de Montréal.

• LAVIGNE Lise, Société historique de Montréal.

• LEVAC, Louise, Directrice générale, Société historique et culturelle du Marigot.

• MONTY, France, Technicienne en documentation, Direction de l’ouest du Québec, Bibliothèque et Archives nationales du Québec à Sherbrooke.

• ROY, Julie, Archiviste-coordonnatrice, Direction de l’ouest du Québec, Bibliothèque et Archives nationales du Québec à Sherbrooke.

• ST-LAURENT, Renaud, technicien en bibliothéconomie, pour numérisation et recherches complémentaires à Montréal.

• TRÉPANIER, Peter, Bibliothèque et Archives, Musée des beaux-arts du Canada.

• VERMETTE, Luce, Chercheure en culture matérielle, pour les IAD.

• VILLENEUVE, René, Conservateur en art canadien, Musée des beaux-arts du Canada.

 


ACCUEIL

Abréviations utilisées.

Sur ce site, un hyperlien sur chaque sigle utilisé (sauf #) vous dirigera vers cette liste.

# livre française, monnaie utilisée en Nouvelle-France. 1# = 20s (sols). 1s = 12d (deniers).
BANQ Bibliothèque et archives nationales du Québec.
Birks Collection Birks d’orfèvrerie canadienne donnée en 1979 au OMBAC.
BNF Bibliothèque nationale de France.
CAC Canadian Architecture Collection à MUMcG.
CP Collection privée.
DIA Detroit Institute of Arts.
GMCH Gatineau Musée canadien de l'histoire.
LAM Lille Archives municipales.
MMBAM Montréal Musée des beaux-arts de Montréal.
MMHHD Montréal Musée des Hospitalières de l’Hôtel-Dieu.
MMMAQ Montréal Musée des maîtres et artisans du Québec.
MMMB Montréal Musée Marguerite Bourgeoys.
MMMcC Montréal Musée McCord.
MPSS Montréal Prêtres de Saint-Sulpice.
MUMcG Montréal Université McGill.
MUdM Montréal Université de Montréal.
OMBAC Ottawa Musée des beaux-arts du Canada.
QMA Québec Monastère des Augustines.
QMC Québec Musée de la civilisation.
QMNBAQ Québec Musée national des beaux-arts du Québec.
QS Québec Séminaire (collections gérées par QMC).
RD Robert Derome.
TRMU Trois-Rivières Musée des ursulines.

 

ACCUEIL

web Robert DEROME

Cuiller à servir d'Ignace-François Delezenne aux armes de la famille Baby.