web Robert DEROME

Les faubourgs de Montréal, √©volutions et confusions.

1801 Le Faubourg Saint-Pierre, une appellation méconnue.

Louis Charland, Plan de la ville et cité de Montréal, 1801, Montréal, Division de la gestion de documents et des archives, Plans de Montréal, n° 55.

La ville de Montréal est représentée sans ses fortifications qui seront démolies dans les années qui suivront.

POINTE-À-CALLIÈRE au sud-ouest avec le couvent des Soeurs Grises.

COMMUNE DE SAINTE-ANNE au sud-ouest avec au nord ST-GABRIEL.

FAUBOURG DES RÉCOLLETS : à l'ouest.

FAUBOURG SAINT-ANTOINE : au nord-ouest.

FAUBOURG SAINT-LAURENT qui s'élargit.

FAUBOURG SAINT-PIERRE au nord au Faubourg Saint-Laurent : compris entre les rues St Mary (Sherbrooke) au nord, Saint-Norbert au sud, Saint-Laurent à l'ouest et la ligne de l'actuelle rue Sanguinet non encore tracée à cette époque.

FAUBOURG SAINT-LOUIS : au nord-est qui s'étend vers le nord à côté du Faubourg Saint-Laurent.

FAUBOURG DE QUÉBEC au sud-est.

 

web Robert DEROME

Les faubourgs de Montréal, √©volutions et confusions.