web Robert DEROME

Les faubourgs de Montréal, évolutions et confusions.

1817 Démolition des fortifications et bornes des faubourgs.

« Mais la disparition des fortifications et la concession des terrains à des particuliers créent des problèmes auxquels Jacques Viger fait écho dans ses Observations en amélioration des lois des chemins... Entre autre, il est devenu difficile d'appliquer l'interdiction de construire en bois à l'intérieur de la ville les "anciennes et irrégulières limites de la ville et des faubourgs" ayant disparu. Ces questions, de même que la présence de noms de rues identiques amenèrent, nous dit Viger, les juges de paix à fixer la nomenclature des rues et les limites des faubourgs. Note 12 - Nous avons retracé cette nomenclature mais non les limites des faubourgs. Il est vrai que les rues sont énumérées par faubourgs, ce qui permet d'en connaître les bornes. Procès-verbaux des juges de paix, 19 juillet 1817, Archives de la Ville de Montréal (GRSM 1972-1973, p. 10, note 12, référence à ces Procès-verbaux des juges de paix, volume 3, 1812-1818, disponibles en ligne, pdf VM35-1_05_1812-1818op, p. 229-251). »

À la session spéciale du samedi 30 août 1817 des Juges de paix [p. 229], « L'Inspecteur a fait rapport d'un Tableau Général des rues de la Ville et des Fauxbourgs de Montreal, avec remarques et observations. Ordonné qu'il soit fixé au Greffe de la Paix [p. 230]. » Suit le «Rapport de l'Inspecteur des chemins de Montréal», daté d'une autre écriture « Montréal, 19 Juillet 1817. » Suivi de « Extrait d'une Session Spéciale tenue par les Magistrats de Montreal, en leur Chambre d'audience, le 17 Mai 1817. Ordonné que l'Inspecteur fasse rapport, dans le Cours de Juillet prochain, de toutes les rues existantes dans la Ville et les Fauxbourgs [p. 230].» Le Tableau Général des rues est reproduit aux p. 232-251. »

Voir la reproduction complète de ces pages en cliquant sur l'image à droite. Ci-dessous, le tableau récapitulatif de la dernière page.

 

web Robert DEROME

Les faubourgs de Montréal, évolutions et confusions.