Le luth en Nouvelle-France
par Paul Chomedey de Maisonneuve (1612-1676)
Conférences concerts - Musée du Château Ramezay
19-20-21 mai 2001 - luthiste Michel CARDIN - conférencier Robert DEROME
23 février 2003
- luthiste Madelein OWEN - claveciniste Johanne COUTURE - conférencier Robert DEROME
18 mai 2003 - luthiste Michel CARDIN - conférencier Robert DEROME

Un des plus anciens portraits littéraires de Maisonneuve a été dressé par l'abbé Charles de Glandelet très peu de temps après le décès de Marguerite Bourgeoys dont il écrit la biographie en 1700-1715 :

« Ce fut dans ce temps-là [vers 1652, à Troyes, avant sa venue à Ville-Marie] qu'elle [Marguerite Bourgeoys] eut le songe suivant : "Il lui sembla voir saint François avec un jeune homme beau comme un ange, et un autre homme chauve, habillé simplement comme quelque prêtre qui va en campagne, et qui n'était guère savant."

Le lendemain, elle raconte son songe, et quelques jours après, on lui mande de venir au parloir où était Monsieur de Maisonneuve, de l'arrivée duquel elle n'avait point eu connaissance. En entrant : "Voilà, dit-elle, mon Prêtre que j'ai vu en songe." (Simpson 1999, p. 60, référence à Glandelet 1993, p. 46) »

PROGRAMME : Entrée de luth Robert Ballard

Lubin Baugin, Nature morte à l'échiquier, 1ère moitié du XVIIe siècle, huile sur bois, 55 x 73 cm, Paris, Musée du Louvre, RF3968.

Armes de Paul Chomedey de Maisonneuve : d'argent à trois flambeaux de gueules. Massicotte 1915-1918

index

 

web Robert DEROME