L'orfèvre montréalais Gilles Beaugrand fabrique une nouvelle lunule en argent au milieu du XXe siècle

Les transformations à l'ostensoir de « Madame de la Basme » trouvent leur dernier chapitre au milieu du XXe siècle par l'ajout d'une lunule en argent fabriquée par le grand orfèvre montréalais Gilles Beaugrand. Celle-ci remplaçait la lunule qui accompagnait le soleil fabriqué vers 1891 et dont il ne reste qu'un morceau dans la boîte de fragments.

Gilles Beaugrand (1906-), Lunule, milieu XXe siècle, argent, Religieuses hospitalières de Saint-Joseph. Photo Gilbert Langlois.

 

Les vestiges-reliques de l'ostensoir de Pierre Loir donné en 1681-1682 par Madame de la Basme à Judith Moreau de Brésoles pour les Hospitalières de Saint-Joseph de Montréal.
web Robert DEROME