web Robert DEROME
Les sources iconographiques
des portraits fictifs du père jésuite Jacques Marquette


1917 FEC Frères des écoles chrétiennes

Romez 1917. Collaboration de René Chartrand.

Ces deux images ont probablement été créées par un frère des écoles chrétiennes (un professeur d'arts plastiques ?) pour un livre scolaire compilé en 1917 par le frère Romez. Le dessin naïf est cependant efficace allant à l'essentiel.

Dans Le père Marquette chez les Illinois, pour des raisons de morale sexuelle, il n'était pas question de montrer un Amérindien nu comme dans 1707 Aa, 1881 Bayard, ou 1897 Rye. On choisit plutôt le classique Marquette debout en canot, barbu, chevelu, tenant une croix.

La mort de Marquette s'inspire de la tradition iconographique jésuite en le montrant sous un appentis comme dans La mort de saint François Xavier. Ce qui lui assure donc un place au panthéon des grands missionnaires présumant ainsi d'une éventuelle sanctification à venir.

1917 FEC - Mort de Marquette

Romez 1917, p. 275. Collaboration de René Chartrand.

 

web Robert DEROME