Nicolaus Copernicus
Portraits

Ptolemy Ptolémée

Ptolemaeus

2nd Century A.D. - IIe siècle après J.C.


Galileo Galilei
Portraits

Iconography of Ptolemy's Portrait
Iconographie du portrait de Ptolémée

Index of Nicolaus Copernicus (1473-1543) Portraits
Index des portraits de Nicolas Copernic (1473-1543)

Mikolaj Nicolaj Niklas
Kopernik Koppernigk

IF YOU WAIT UNTIL ALL IMAGES ARE LOADED IN THE LEFT MENU YOU WILL THEN ENJOY THIS WEBSITE'S FULL CAPACITIES.

Copernicus portraits can be found on the interesting web site of the Nicholas Copernicus Museum in Frombork (Poland) where he died. These 16th century works of art present frightening hirsute portraits which could benefit of being better documented.

Copernicus most ancients portraits, all apocrypha and posthumous, were made almost half a century after his death, consequently presenting a big time-gap in likeness' fidelity ! Worse, following portraits were transformed and sweetened. Most are recent remakes. These ersatz considerably modify our perception of this historical persona and his era.

We rather suggest to read more carefully Copernicus' oldest portraits. The one by Theodor de Bry has the considerable advantage of its sound authenticity. It shares the iconography of other paintings and engravings: two portraits preserved in Torun (Poland) where Copernicus was born, especially the one trom the ephitaphium of St. John Basilica (c.1580?); and, or course, the wood engraving ascribed to Tobias Stimmer (before 1584?) on which the sitter holds the same bunch of flowers.

The iconography of later portraits varies a lot when Copernicus is shown with Ptolemy. His elusive traits, often invented or modified, go with his will to publish his theories at the end of his life...! This posthumous celebrity prevented him from the Chruch's attacks! Unfortunaly, it also deprives us from authentic portraits taken during his life time.

In 1532 Stephano Della Bella shows him under a theatrical caricatural representation, aged and bearded. The engraver of the frontispiece from de Cellarius Atlas of 1660 shows him form a back profile, thus avoiding the depiction of reconizable traits.

To go back to main frame of Ptolemy's website, click on the Raphael portrait at top or bottom of this page. You will find there list of collaborations to this website.

If you want the Copernicus frame only click on the title Index of Nicolaus Copernicus (1473-1543) Portraits at top or bottom of this page.

SI VOUS ATTENDEZ QUE TOUTES LES IMAGES SOIENT CHARGÉES DANS LE MENU DE GAUCHE, VOUS POURREZ AINSI PROFITER AU MAXIMUM DE CE SITE.

Les portraits de Copernic ont fait l'objet d'un intéressant site web au Musée Nicolas Copernic à Frombork (Pologne) son lieu de décès. On y voit des oeuvres du XVIe siècle qui ont de quoi faire frémir devant les traits de ce personnage hirsute sur des oeuvres d'art d'une certaine violence dont il serait intéressant de mieux documenter l'historique.

Ses plus anciens portaits, tous apocryphes et posthumes, sont réalisés près d'un demi-siècle après sa mort, ce qui est énorme pour la fidélité de la ressemblance ! Pire, la postérité les a édulcorés et transformés. La plupart de ceux que l'on publie ont été refaits à des époques plus récentes. Ce sont de doucereuses interprétations qui modifient considérablement la perception que l'on peut avoir de ce personnage et de son époque.

Nous proposons une lecture de son portrait plus près des originaux de son époque. Celui de Théodore de Bry a l'avantage d'être inattaquable au niveau de son authenticité. Il partage l'iconographie d'oeuvres peintes et gravées : deux portraits conservés à Torun (Pologne) la ville de naissance de Copernic, dont celui de l'ephitaphium de la basilique Saint Jean (vers 1580?) ; et, bien sûr, la gravure sur bois attribuée à Tobias Stimmer (avant 1584?) sur laquelle on retrouve le même petit bouquet de fleurs.

L'iconographie des portraits ultérieurs a considérablement variée lorsque Copernic est représenté avec Ptolémée. Ses traits élusifs, souvent inventés ou modifiés, vont de pair avec sa volonté de ne publier ses théories qu'à la toute fin de sa vie...! Sa célébrité posthume lui assurait la protection contre les attaques de l'église ! Par contre elle nous prive de portraits authentiques exécutés de son vivant.

En 1632 Stephano Della Bella le représente sous les traits d'un personnage de théâtre caricatural, barbu et âgé. Le graveur du frontispice de l'Atlas de Cellarius (1660) le montre de profil arrière, permettant d'éviter de lui donner des traits trop reconnaissables.

Pour retourner au menu principal du site Ptolémée, cliquez sur le portrait de Raphael en tête et queue de page. Vous trouverez sur cette page d'accueil la liste des collaborations à ce site.

Pour utiliser le cadre de Copernic seulement, cliquez sur le titre Index of Nicolaus Copernicus (1473-1543) Portraits en tête et queue de page.

  

mise à jour le 28 janvier 2001

Ptolemy Ptolémée

Ptolemaeus

Index of Nicolaus Copernicus (1473-1543) Portraits
Index des portraits de Nicolas Copernic (1473-1543)

web Robert DEROME