Gravures dans l'Histoire des Canadiens-Français

Benjamin Sulte

Commémoration au monument funéraire à Trois-Rivières
le 14 septembre 2001 à 11 heures

collaboration de René Beaudoin
 

Après avoir constaté le piteux état du monument funéraire de Sulte, René Beaudoin et François Poisson ont entrepris une collecte en juin 2001, pour ramasser l'argent nécessaire à sa rénovation. Une cérémonie de commémoration a eu lieu le 14 septembre 2001, à 11h, au cimetière Saint-Louis, lot C-40, en son honneur et pour constater que l'argent que les gens ont confié à ce dessein a été bien utilisée.

René Beaudoin et François Poisson (acteur de théâtre costumé en Benjamin Sulte) lors du dévoilement du monument rénové.
incriptions au verso, sur le côté gauche et au recto
deux spécialistes de Sulte parmi la foule des personnes venus assister à cette cérémonie commémorative : Patrice Groulx (chercheur postdoctoral à l'IREP) et Hélène Marcotte (professeure à l'UQTR)

comment se rendre au cimetière

Pour se rendre au cimetière Saint-Louis, rien de plus simple à partir de Montréal. Par l'autoroute 40 direction est, puis la 55, puis retour sur la 40 (quand on arrive à Trois-Rivières, les deux bouts de la 40 ne se rejoignent pas autrement que par la 55...). Sortie Centre-ville, suivre les signalisations en direction de l'UQTR (attention, il ne s'agit pas d'un des deux cimetières en face de l'UQTR), mais c'est bien avant l'UQTR, c'est-à-dire : dans la sortie de l'autoroute jusqu'aux deuxièmes feux de circulation puis tourner à gauche sur la rue Sainte-Marguerite ; sur Sainte-Marguerite jusqu'aux deuxièmes feux de circulation puis tourner à droite sur la côte Plouffe (que nous appelons depuis sa construction la côte-à-deux-fesses, cela dit sans vouloir être grivois, à cause des deux faces de cette côte...) ; en haut de la côte Plouffe-à-deux-f..., c'est la rue des Forges, et juste en face de arrêt-stop, c'est le cimetière Saint-Louis. Stationner sur la rue des Forges, entrer au cimetière par l'entrée qui est sur la rue des Forges, et nous serons pas tellement loin, à la droite en direction du columbarium.

Entre l'UQÀM et le Cimetière Saint-Louis, il faut compter quelque 135 km, donc moins de 90 minutes d'automobile, en théorie à 100 km/h, sans compter les bouchons montréalais, quoiqu'à 8h30 les bouchons sont dans l'autre sens.

Il vaut beaucoup mieux et définitivement mieux passer par la rive nord, sinon c'est plus long par la rive sud. Donc de l'UQÀM : rue Notre-Dame vers l'est, autoroute 25 vers le nord, autoroute 40 vers l'est, sortie centre-ville de Trois-Rivières, rue Sainte-Marguerite vers le nord, côte Plouffe-à-deux-f. vers l'est, stationner l'auto. Finalement, c'est à cinq rues de l'UQÀM... En entrant au cimetière par le boulevard des Forges, le monument est à la main droite (comme disaient les vieux), un peu sur le biais...

 

web Robert DEROME

Gravures dans l'Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte