Le luth en Nouvelle-France

-3100

1534

1612

1642

1665

1680

Mythes

web Robert DEROME

Introduction chronologique schématique.

    

-3100

Le luth est un instrument très ancien se présentant sous plusieurs formes chez de multiples civilisations à travers les millénaires.

       

1534

Lors de l'établissement des français en Nouvelle-France, une colonie est fondée en Acadie par Jean de Biencourt de Poutrincourt et de Saint-Just, amateur de luth et de manicordion.

       

1612

Paul de Chomedey de Maisonneuve est un important personnage historique bien documenté en rapport avec la pratique du luth dès son adolescence militaire.

       

1642

Divers indices pointent vers l'utilisation du luth après l'étalissement de Ville-Marie, tant au niveau civil que religieux.

       

1665

Retraité à Paris, Chomedey établit des liens, chez les Pères de la doctrine chrétienne, avec le luthiste Robert Carron, alors que son luth, un bien précieux dans son cadre de vie, est accaparé par sa nièce après son décès.

       

1680

Le luth est pratiqué en religion par le sulpicien Vachon de Belmont et des missionnaires, mais toujours en vanité chez Bizard.

       

Mythes

On a fleuri de portraits fictifs et de mythes le militaire luthiste gouverneur et fondateur de Montréal.

    

 

Plan textuel.

     

• Introduction chronologique schématique.
     ◊ Plan textuel.
     ◊ Collaboration.
     ◊ Mises à jour.
     ◊ Bibliographie.

• Luths et civilisations dès -3100.

• Début de la Nouvelle-France en 1534.
     ◊ Poutrincourt, amateur de luth et de manicordion.

• Chomedey, né en 1612, militaire et luthiste.
     ◊ Bonne ou fausse, la corde du luth de Jacques Gaultier ?

• Établissement de Ville-Marie en 1642.
     ◊ Bénigne fils du luthiste Jehan Basset.

• Maisonneuve à Paris en 1665.
     ◊ Chez les Pères de la doctrine chrétienne ou Doctrinaires.
     ◊ Testament et le luthiste Robert Carron.
     ◊ Inventaire après décès.
     ◊ La valeur du luth emporté par sa nièce.
     ◊ Délivrance de legs et compte d'exécution testamentaire.

• Religion et vanités 1680.
     ◊ Le sulpicien Vachon de Belmont.
     ◊ Les missionnaires.
     ◊ Bizard, luth ou guitare de nulle valeur.

         

• Mythes et portraits.
     ◊ 1700-1715 Charles de Glandelet.
     ◊ 1874 Joseph L'Hérault.
     ◊ 1882-1884 Pierre-Louis Morin.
     ◊ 1895 Louis-Philippe Hébert.
     ◊ 1899 Albert Ferland.
     ◊ XXe siècle, Anonyme, Leduc, Decaris.
     ◊ 1966 Gustave Lanctôt.
     ◊ 1967 Léo-Paul Desrosiers.
     ◊ 1975 Neuville-sur-Vanne.


     

 

 

Collaboration.

     

BACH Agnès, Bibliothécaire-adjointe, Service du livre ancien, Service interétablissements de coopération documentaire de Toulouse, Réseau des Bibliothèques des Universités de Toulouse.

BIMBENET-PRIVAT Michèle, conservateur, Archives nationales, Paris.

BUSSIÈRES Nicole, Musée des hospitalières de l'Hôtel-Dieu de Montréal.

CARDIN Michel, luthiste, Université de Moncton.

CRAWFORD Tim, musicologue du luth, Music Department, King's College, Strand, London.

DELISLE André, Château Ramezay, Montréal.

DUBOIS Paul-André, historien, Université Laval.

DUFF Jocelyn, architecte, féru de la préservation et mise en valeur du Sault-au-Récollet.

EDWARDS David Van, lutemaker, The Smokehouse, 6 Whitwell Road, Norwich, Norfolk, NR1 4HB, England.

GAGNON François-Marc, directeur, Institut de recherches en art canadien, Université Concordia, Montréal.

GALLAT-MORIN Élisabeth, musicologue, Montréal.

GOY François-Pierre, conservateur, Bibliothèque nationale de France.

GRIFFEY Erin, Associate Professor, Art History, University of Auckland, New Zealand.

GROULX Patrice, historien.

HIBBARD Caroline M., Professor Emerita, Department of History, University of Illinois Urbana-Champaign.

HUYGHE Viviane, présidente, Comité Paul de Chomedey de Maisonneuve.

KROGT, Peter van der, spécialiste de la cartographie ancienne.

LANTIN Jacques, groupe Nouvelle-France sur Facebook.

LAVALADE, Édith et Nicolas, pour le monument de Neuville-sur-Vanne.

MAILLARD Jean-Paul, chercheur en généalogie, sacristain de la paroisse Saint-Étienne-du-Mont.

MAINVILLE Hélène, groupe Nouvelle-France sur Facebook.

MAISON SAINT-GABRIEL, musée et site historique, Montréal.

MOSSER Françoise, conservateur général du patrimoine chargé du Minutier central, Archives nationales de France, Paris, avec l'aide de Guillaume NAHON.

PERREAULT Stéphane.-D., étudiant au doctorat en histoire à l'université McGill.

SPARR Kenneth, Nynashamn, Suède, pour ses connaissances et documentations sur le luth et son histoire.

SPRING Matthew, luthiste.

VAAST Corinne, historienne musicologue, Paris.

VALLÉE Anne-Élisabeth Ph. D., Historienne de l'art et archiviste, Chef d'équipe, Univers culturel de Saint-Sulpice, Montréal.

   

 

Mises à jour.

     

2023.10 à 2024.03 — Refonte en profondeur : nouvelle structure et présentation, ajouts de nouveaux contenus. Mise en ligne le 5 février, suivie de plusieurs fignolages.

2020.03.24 — Ajout de photos tirées du périodique Kateri, section logis chez les Pères de la doctrine chrétienne.

2018.06.19 — Modifications, corrections, améliorations.

2018.06.18 — Collaboration de François-Pierre Goy et Corrine Vaast à propos du luthiste Robert Carron.

2000.07.01 — Première publication du site.

     

 

Le luth en Nouvelle-France

-3100

1534

1612

1642

1665

1680

Mythes

web Robert DEROME